L’entrainement métabolique avec l’électrostimulation (EMS)

Helium salle sport eléctro stimulation Pau Helium salle sport eléctro stimulation Pau Helium salle sport eléctro stimulation Pau

Partager sur les réseaux sociaux

14/11/2019
salle de sport éléctrostimulation Pau

Principe de base de l’entraînement métabolique avec l’électrostimulation (EMS):

 

Le terme « métabolisme » recouvre tous les processus physiques et biochimiques qui ont lieu dans notre organisme. Il peut s’agir par exemple, de la transformation d’aliments absorbés, de la croissance et de la dégradation des os ou encore de la croissance des muscles,etc… On peut subdiviser le métabolisme en un processus de dégradation (catabolisme) et un processus de synthèse (anabolisme). L’augmentation de la masse musculaire maigre à travers une session de musculation représente un processus anabolique qui nécessite de l’énergie. Le métabolisme est donc en constante mutation. En résumé, le métabolisme, c’est tout simplement la vie!

Plus la masse musculaire de notre corps est élevée plus le métabolisme de base est élevé, plus il y a donc de calories brûlées que ce soit au repos ou durant un exercice. Il est donc plus facile de réguler le poids corporels et de modeler la silhouette. D’un autre côté, il faut savoir que l’endurance se reflète à travers la capacité de résistance des muscles à la fatigue lors de la pratique d’exercices de longue durée et sont mesurées par le nombre de mitochondries présente pendant l’effort. Grâce à l’électrostimulation (EMS) basse fréquence et notamment le programme métabolique, on observe un augmentation de 20% en moyenne des mitochondries, de plus l’effet de compression des électrodes de la ceinture et de la veste favorise l’irrigation sanguine et l’évacuation des métabolites. Tous ces paramètres permettent un travail plus efficace permettant d’augmenter considérablement son métabolisme dans le temps et donc la dépense énergétique.

 

 

Quelques effets prouvés par des études sur l’endurance et le modelage de la silhouette:

 

  • Effets positifs sur le modelage de la silhouette chez 87% des sujets.
  • 89% des sujets ont senti leur corps manifestement plus robuste, plus stable et plus ferme.
  • La proportion de graisse musculaire a diminué jusqu’à 4% en 6 semaines d’entrainement.
  • Les femmes ont perdus en moyenne 1.5 cm de tours de taille et de tour de hanches.
  • En moyenne, les hommes ont réduit leur corpulence de 2.3 cm après 6 semaine tout en gagnant 1 à 2 cm de muscles au niveau des jambes, bras et torse.
  • Chez les sportifs une augmentation totale de 4 cm de muscles a été observé.
  • Les personnes en surpoids ont perdu en moyenne minimum 3.5 kg et 9% de masse graisseuse ainsi que 6.5 cm de taille et 2 cm de tour de bras après 13 semaines d’entrainement.
  • Les personnes de plus de 6 ans ont perdu en moyenne 6,8% de graisse corporelle en moyenne sur une quinzaine de séances.
  • 6.8% de graisse au niveau du ventre et 6 cm de tour de taille avec une utilisation plus intensive.
  • Les performances d’endurances ce sont améliorés sur plus 84% des sujets.
  • Augmentation relativement élevé des capacités respiratoires.

 

Etudes menées par l’institut Glucker Kolleg.